Vendredi 19 juin 2015, Ferme du Héron, Villeneuve d'Ascq.

f deleflie"La Terre est l'astre le plus abondamment et le plus précisément observé des astronomes de tous les objets de l'Univers. La modélisation des processus qui régissent ses mouvements et ses déformations est désormais faite par techniques spatiales de géodésie, avec des précisions dans les données de mesures de distance de niveau centimétrique ou mieux. Cela permet d'appréhender le fonctionnement dynamique de l'ensemble du système "Terre" formé de quatre composantes qui interagissent entre elles : la Terre solide, les océans, les glaces et l'atmosphère. Les astronomes peuvent ainsi fournir aux géophysiciens des paramètres contraignant leurs modèles d'évolution de la géodynamique. J'expliquerai en quoi les techniques spatiales ont depuis un demi-siècle révolutionné la vision de la discipline. Ces études ne peuvent être menées qu'au moyen de satellites artificiels dont la précision des trajectoires est également de niveau centimétrique. Je décrirai cet environnement dans lequel ils évoluent, en insistant sur l'importance des enjeux de la maîtrise de son évolution dans les prochaines dizaines d'années, et en mentionnant en particulier le problème des débris spatiaux."

Florent Deleflie est astronome au Laboratoire d'Astronomie de Lille et membre du Groupe de Recherche de Géodésie Spatiale.